Propolis, un usage millénaire !

Propolis, un usage millénaire !

La propolis est élaborée par les abeilles en mélangeant des substances résineuses recueillies sur certaines parties de végétaux (par exemple en Europe, les jeunes bourgeons de certains arbres : peuplier, frêne, aulne, bouleau, orme… ) à de la cire et à des sécrétions salivaires.

Elles l’utilisent pour calfeutrer et aseptiser leur habitat. La propolis est un concentré de substances protectrices. Elle contient majoritairement des polyphénols, dont des flavonoïdes, des acides phénoliques, des esters d’acides aromatiques et des huiles essentielles. Cette combinaison de substances assainissantes contribue naturellement à la protection et à la résistance de l’organisme.
De nombreuses recherches scientifiques ont confirmé les activités antimicrobiennes, antivirales, antifongiques qui font de la propolis un produit de choix pour lutter contre de nombreuses infections d’où son surnom « d’antibiotique naturel ».

La science a également reconnu les activités immunomodulatrices, antioxydantes et anti-inflammatoires de la propolis.

Les premières sphères privilégiées de la propolis sont la sphère ORL et la sphère respiratoire où elle permet de résoudre facilement des affections courantes rencontrées en automne et en hiver : angines, pharyngites, sinusites, otites.
L’autre grande sphère d’action : c’est l’immunité générale où la propolis va jouer un rôle majeur en renforçant naturellement notre immunité et en améliorant la réponse immunitaire non spécifique et spécifique, en prévention ou en soutien en cas d’infections.

Trois critères sont essentiels pour le choix d’une propolis de qualité : L’origine botanique, la méthode de récolte et la quantité de polyphénols totaux ingérés par unité de prise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *