LA CANNEBERGE  – La cousine de la myrtille qui veille notre vessie !

LA CANNEBERGE – La cousine de la myrtille qui veille notre vessie !

Mais qu’es ce que c’est la canneberge ?

La canneberge, airelle à gros fruits rouge et acide (ou Cranberry, en anglais) pousse dans les tourbières, les sols acides imbibés d’eau, en Amérique du nord. Elle est traditionnellement reconnue depuis des générations pour ses vertus traitantes et préventives de la sphère urinaire. Les Amérindiens employaient la canneberge pour prévenir et traiter les infections des voies urinaires, ainsi que pour soigner divers troubles du système digestif, du foie, des reins et du sang.

La saveur acidulée de la canneberge en fait un ingrédient rafraichissant original à ajouter aux sauces et aux vinaigrettes.

La canneberge renferme différents types de flavonoïdes, ainsi que de nombreux tanins, de puissants antioxydants de valeurs supérieures à celles de nombreux fruits qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, et de diverses maladies liées au vieillissement. Riche en vitamine C, la canneberge fut utilisée pour lutter contre le scorbut par les marins des navires traversant l’atlantique.

Selon une étude, la concentration de resvératrol est très présente dans le jus de canneberge. Les PACs initiale de ProAnthoCyanosides ont longtemps été les principes actifs caractérisant par leur taux le pouvoir protecteur de cette baie acide contre le développement des bactéries Escherichia Coli ou coliforme fécaux. Elles étaient reconnues pour limiter l’adhérence des flagelles, organes servant aux bactéries pour adhérer à la paroi de la vessie. Ces bactéries induisant les douloureuses et dangereuses infections urinaires.

Ce sont ces polyphénols qui permettent de mieux contrer l’action des cellules qui stimule l’inflammation chronique dans notre corps.

A quoi sert la canneberge ?

La canneberge contribue à assainir le système rénal et aide à lutter comme les germes et bactéries responsable des infections urinaires.

On trouve aujourd’hui la canneberge sous différentes formes : jus, gélules, ampoules, et associée à d’autres produits à base d’extraits naturels, autres plantes reconnues comme efficaces contre les infections urinaires ou produits de la ruche assainissant comme la propolis. Remplie d’antioxydants, c’est une plante de choix pour lutter contre les désordres de la sphère urinaire en préventif évidement, c’est mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *