LA RHODIOLA

LA RHODIOLA

Cette plante venue du froid est étonnante à plus d’un titre, à commencer à ses bienfaits sur la tonicité.

La rhodiola rosea est une espèce de plante de la famille des crassulacées. Connue depuis plus de 2000 ans, reconnue par les experts pour ses multiples vertus.

Cette plante adaptogène s’adapte aux besoins de l’organisme et aide à combattre la fatigue, améliore notre attitude face au stress et augmente nos capacités psychiques et intellectuelles.

C’est autant une plante qui soutien le besoin des dépenses de l’organisme que des récupérations du corps.

La rhodiola renforce l’activité du système immunitaire en activant la production des cellules NK (Natural Killers).

Les sherpas du Tibet utilisaient cette plante pour grimper sur l’Everest (pour) afin de palier au manque d’oxygène en altitude.

La rhodiola est un régulateur du muscle cardiaque, fortifiant musculaire elle augmente la résistance à l’effort. Elle corrige le manque d’oxygène distribué par le sang dans les tissus de l’organisme.

La rhodiola est particulièrement efficace pour ce qui concerne l’équilibre nerveux et la gestion du stress. Elle permet de réduire  le cortisol généré en cas de stress. Bien des excès de poids et d’embonpoint abdominal sont la conséquence du stress,  de la vie quotidienne.

La rhodiola aide à lutter contre la dépression et améliore les fonctions cérébrales grâce à deux principes actifs essentiels présents dans leur racine « la rosavine et la salidroside », qui stimulent le transport des précurseurs de la sérotonine, un neurotransmetteur essentiel à la régulation de l’humeur, de la satiété, du sommeil, la mémoire et même aux désirs intimes.

D’autres recherches mettent en évidence ses bienfaits sur la gestion du sucre et les états de pré-diabète ainsi que sa protection au niveau hépatique.

La Rhodiola associée à des exercices physiques modérés provoque une réduction de la graisse stockée dans l’organisme. Elle est d’ailleurs beaucoup utilisée par de nombreux fervents de musculation.

Enfin, la Rhodiola rosea contribue à réguler les pulsions alimentaires, boulimie et grignotage fréquentes en cas de stress.

La rhodiola réduit  aussi la graisse abdominale en grande partie en réduisant la production de cortisol, une hormone qui fait faire de la rétention d’eau, et induit l’obésité et particulièrement l’embonpoint abdominal.

 

Pour bénéficier de ses nombreux effets, privilégiez les préparations naturelles et n’oubliez pas que les résultats ne seront ressentis qu’au bout de quelques semaines de consommation régulière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *