L’AYURVEDA

L’AYURVEDA

Originaire de l’Inde est un système de médecine complet considéré comme le plus ancien système médical de l’histoire humaine. La tradition indienne fait remonter ses débuts à 5 000 ans.

Le praticien ayurvédique cherche à guérir la personne en l’aidant à retrouver l’équilibre perdu, ce qui, selon l’Ayurveda, constitue la véritable cause de la maladie. Tandis que la médecine et la pensée occi- dentales tendent à généraliser et à cataloguer l’individualité, l’Ayurveda considère que la normalité doit être évaluée individuellement, parce que toute constitution humaine manifeste spontanément son propre tempérament et son propre fonctionnement. Ainsi,

plusieurs personnes aux prises avec la même maladie seront traitées de façons très différentes, selon leur constitution, l’origine de leur mal et les caractéristiques spécifiques de leur pathologie. L’Ayurveda est une

science de la vérité exprimée dans la vie, basée sur la philosophie du Samkhya. En Ayurveda, le voyage tout entier de la vie est considéré comme sacré. Les anciens maîtres éclairés, les rishis, «ceux qui voyaient la réalité», la découvrirent en pratiquant la méditation de manière intensive au quotidien. L’Ayurveda est la science de la vie quotidienne et ce système de connaissance a évolué à partir de l’illumination pratique, philosophique et religieuse

des rishis, enracinée dans la compréhension de la création. En Ayurveda, l’Homme est un microcosme, un univers en lui-même, il est l’enfant des forces cosmiques de l’environ- nement extérieur, le macro- cosme. L’Ayurveda considère la santé et la « maladie » en termes holistiques, en tenant compte de la relation inhé- rente entre l’individu et la conscience cosmique, l’énergie et la matière. L’état d’être en pure conscience est celui dans lequel on peut appréhender, avec sa conscience, la totalité de l’Univers. Cet état permet- trait au corps de s’harmoniser avec « l’Être ultime », ce qui serait le chemin le plus sûr vers le bonheur et la santé. Sophie (enseigne le Hatha Yoga dans la

lignée du yoga de l’énergie) YOG’Attitude (69)rerum ex et alis re, simaior rerrorem. Ut ducipsapedi ulluptatur? Quia dentur, etur?

Borepro qui quatio volore cum et is dus molorum imo minis ipsapid qui sequatur sit, temporem fugiate litessimil milliae pellaut alignis sundandici temquiasin nam remporior aped minctio nsequi quatemquo molorrumquas et lignatios eris est que quaspelignat offic tem ullorpossi blaut eicipsum arumqui doluptius améliorant la réponse immunitaire non spécifique et spécifique, en prévention ou en soutien en cas d’infections.

Trois critères sont essentiels pour le choix d’une propolis de qualité : L’origine botanique, la méthode de récolte et la quantité de polyphénols totaux ingérés par unité de prise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 4 =