LE FER

LE FER

Un oligo-élément essentiel pour notre organisme

Le fer est un oligo-élément, essentiel pour notre organisme aux proportions chez l’adulte d’environ 3 g chez l’homme et 2,5 g chez la femme. Le fer a un rôle vital dans :

  • la constitution de l’hémoglobine (70-80% du fer) contenue dans les globules rouges du sang,
  • la constitution de la myoglobine contenue dans les muscles,
  • la composition de nombreux enzymes indispensables au fonctionnement de l’organisme.

Dans les muscles,il représente que 6 % du total du fer de votre corps. La myoglobine est donc le transporteur intracellulaire principal de l’oxygène dans les muscles et stocke l’oxygène dont ils ont grand besoin pour fonctionner. Sa couleur rouge et son abondance dans les muscles, chez certaines espèces, expliquent la différence entre la viande blanche et la viande rouge.

La carence en fer est le trouble nutritionnel le plus courant et le plus répandu dans le monde. Elle touche un grand nombre d’enfants et de femmes (grossesse), ainsi que les personnes âgées. Le manque de fer est souvent peu visible, les cellules étant mal oxygénées des maux de tête et une fatigue anormale sont les premiers signes d’un déficit en fer et le manque de globules rouges peut mener à l’anémie.

L’une des hormones protectrices clefs fabriquée par le foie «  l’hepcidine »  régule l’absorption digestive du fer et en même temps participe à la fabrication de la ferritine stockeuse du fer.

Nous perdons un peu de fer chaque jour dans nos selles, nos urines, le renouvellement de nos cellules et surtout les menstruations chez la Femme.

Normalement le fer est apporté :

  • sous forme héminique par les produits animaux dont 25% est absorbés par les intestins.
  • Sous forme non héminique par les produits végétaux 5 à 10% sont mal absorbés par les intestins. De plus certains inhibiteurs alimentaires bloquent souvent son absorption. Il s’agit du calcium des produits laitiers, le thé et le café à cause des tanins ainsi qu’une consommation importante de céréales complètes et légumineuses en particulier pour leur teneur en acide phytique.

Manger de grandes quantités de viandes n’est pas une solution, mais un produit carné accompagné de fibres solubles fruits et légumes riche en vitamines C vont faciliter la solubilité du fer donc son absorption. Notons que les excès de fer non organique peuvent causer d’importants effets secondaires gastro-intestinaux et de parasitoses diverses.

En cas de carence, avérée via une prise de sang (taux de ferritine inférieur à 50 ng) alors la supplémentation en fer est nécessaire. Elle sera sans effets indésirables avec un complément alimentaire en fer ayant une bonne formulation et d’un bon dosage. La supplémentation quotidienne augmente significativement le taux d’hémoglobine et le taux d’hématocrite, ce qui entraîne une augmentation de l’oxygénation des tissus. Le fer est mieux absorbé lorsque l’estomac est vide et avec des co-facteurs comme la vitamine C naturelle. L’implication du foie est aussi essentielle pour un bon métabolisme global.

Il vaut mieux faciliter son absorption plutôt qu’augmenter ses apports en aidant régulièrement intestins et foie. Il est en revanche très facilement absorbé par l’organisme et si beaucoup de femmes présentent un déficit, c’est parce qu’elles ingèrent trop d’aliments qui bloquent son absorption, sauf si les menstruations sont très abondantes (règles hémorragiques). On identifie les bloqueurs suivants : le calcium consommé sous forme de médicament ou dans les produits laitiers, le thé et le café. DEJA CITE PLUS HAUT.A l’inverse, la vitamine C et les fibres solubles que l’on retrouve dans les fruits et légumes vont faciliter l’absorption du fer. Le fer est abondant dans l’alimentation : légumes verts, légumineuses, fruits secs, algues, et bien sûr viandes et poissons.
Un autre dérèglement inverse est relativement commun, c’est l’hémochromatose qui est un niveau sanguin très élevé de ferritine (supérieur à 1000 ng/ml). Souvent causé par cette maladie génétique, l’apport de préparation qui draine le foie agit particulièrement bien sur ce sujet en favorisant la fonction martiale (gestion du cycle du fer).

Pour optimiser la bonne utilisation et le bon choix de vos compléments alimentaires demander l’avis de votre conseiller en nutrition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + 17 =