Le boswellia serrata

Le boswellia serrata

Le Boswellia, de la famille des burséracées est le nom scientifique d’un arbre originaire de l’Inde, implanté également en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. On utilise la résine qui exsude du tronc, aussi appelé encens. La gomme résineuse sèche (guggul) extraite de Boswellia serrata est connue et employée depuis des millénaires. C’est l’anti-inflammatoire naturel de la médecine ayurvédique. La résine de boswellia fait partie de la pharmacopée officielle de l’Inde et de la Chine.

Un anti inflammatoire puissant
Longtemps délaissée par les médecins et les phytothérapeutes européens, la résine de boswellia a été redécouverte par les chercheurs occidentaux, à la fin du XXème siècle, après avoir mis en évidence ses puissants principes anti-inflammatoires. Ces effets sont avérés contre les troubles rhumatismaux et articulaires ainsi qu’au niveau respiratoire et intestinal.De nombreuses études cliniques menées dans les années quatre vingt, ont ainsi démontré que cette résine à une activité inhibitrice ciblée, qu’elle ne produit aucun effet secondaire et ne présente aucune toxicité.

Mécanisme d’action
Ce sont les acides boswelliques qui sont à l’origine de ses propriétés anti-inflammatoires. Ils inhibent la formation des leucotriènes, substances qui engendrent l’inflammation en accentuant les dommages causés aux tissus par les radicaux libres. Ils participent au bon fonctionnement des vaisseaux sanguins plus ou moins obstrués par des spasmes. Ces acides améliorent également la circulation sanguine dans les articulations et autres tissus enflammés. Cet apport de sang plus important permet aux tissus d’être mieux nourris et mieux drainés ce qui contribue à faire disparaitre l’inflammation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 9 =